Missions sur le bateau

Présentation
Description du bateau
Financement
Annexe – Historique des missions

Présentation

L’activité principale de l’association consiste à effectuer des missions de dix jours, par équipes d’environ quinze personnes, sur un bateau naviguant sur le Mékong ou le Tonlé Sap.

Les missions sont réalisées par des équipes bénévoles généralement composées d’au moins trois ophtalmologistes, d’un anesthésiste, de deux infirmiers, d’un orthoptiste, d’un opticien et parfois d’un pharmacien. Les bénévoles sont assistés par une équipe de huit cambodgiens : le capitaine du bateau et son matelot, la cuisinière et son aide, et quatre traducteurs : généralement des étudiants en français – inscrits à la faculté de Phnom Penh – ou en médecine.

En moyenne sur les trois dernières années, l’association réalise cinq à six missions par an, qui se succèdent d’octobre à janvier, après la saison des pluies, pour un budget total de 60k€. Chaque mission de dix jours permet de réaliser environ :

  • 800 à 1 000 consultations,
  • 70 interventions chirurgicales,
  • 200 à 300 paires de lunettes,

soit par an :

  • 4 500 à 8 000 consultations,
  • 350 opérations chirurgicales,
  • 1 000 à 1 500 paires de lunettes.

À ce jour, plus de 25 000 patients ont été soignés sur ce bateau.

Description du bateau

Le bateau permet à l’association de proposer son aide à des villages et populations différentes à chaque mission, éloignés des grandes villes, principalement des paysans et pêcheurs dont le revenu mensuel est inférieur à 60$.

Le nouveau bateau
Le nouveau bateau

Le bateau actuel est le second de l’association. Le premier n’était plus en état de service l’année dernière, et la construction d’un nouveau bateau était vraiment nécessaire. Pour en savoir plus sur la construction du bateau actuel, rendez-vous sur cette page.

Il est équipé pour des usages variés. Ces équipements nous permettent d’examiner 80 à 100 personnes et d’opérer 8 à 10 patients par jour, principalement des cataractes et des ptérygions, diagnostiqués très souvent à des stades avancés.

Une zone de consultation

Le bateau possède sur le pont inférieur une zone de consultation à l’avant qui permet d’accueillir les patients. Les rives du fleuve font office de salle d’attente improvisée, la population ayant été préalablement informée de la venue de la mission par les autorités locales. La zone de consultation comprend un matériel de pointe dont un réfracteur automatique, un biomètre, une lampe à fente, un tonomètre à air pulsé et un laser Yag. La plupart des machines sont en double afin de pouvoir faire face en cas de panne.

Un bloc opératoire

Derrière la consultation, sur ce même pont inférieur dédié à la chirurgie, un bloc a été créé pour réaliser des opérations chirurgicales (principalement pour des cataractes, ptérygions et glaucomes) selon les standards occidentaux. Il comporte trois appareils de phacoémulsification, trois microscopes opératoires, une salle de décontamination et une salle d’anesthésie.

Fourniture de lunettes

L’association récupère gratuitement des montures neuves après de ses partenaires Lacoste, Quicksilver et Vuarnet.

Par ailleurs, Essilor France fournit gracieusement des verres neufs chaque année. Depuis fin 2009, l’association possède des meuleuses pour tailler les verres correcteurs, toujours grâce à Essilor France.

De ce fait, des équipements optiques neufs personnalisés peuvent être réalisés pour les patients.

Un lieu de formation

Lors de plusieurs missions, des ophtalmologistes cambodgiens viennent se former sur le bateau pour l’apprentissage de la nouvelle technique de chirurgie de la cataracte.

Financement

Les contributions de nombreux bénévoles spécialisés (ophtalmologistes, orthoptistes, opticiens, anesthésistes, infirmiers, aides-opératoires) soutiennent le bon déroulement de ces missions. L’essentiel des ressources financières de cette association provient des dons des particuliers, des entreprises, des collectivités locales et des cotisations des adhérents. Le matériel médical et les consommables sont souvent donnés par des laboratoires pharmaceutiques, des hôpitaux ou des cliniques. Certaines machines et consommables introuvables seront amenés à être achetés par l’association. Les bénévoles paient eux-mêmes leur billet d’avion pour rejoindre le lieu de leur mission.